Qui ne devrait pas utiliser la luminothérapie ?

La luminothérapie est très bien supportée par la majorité des gens. Cependant elle peut avoir un effet aggravant sur les maladies oculaires en général:

  • les rétinopathies
  • la rétinite pigmentaire
  • la rétinopathie diabétique
  • la dégénérescence maculaire
  • le glaucome
  • la cataracte
  • l'uvéite
  • l'iritis
  • l'orgelet
  • la conjonctivite
  • l'herpès
  • le syndrome de Sjögren

Si vous prenez des médicaments photo sensibilisateurs, mieux vaut éviter une exposition à la lumière, même artificielle.

 

On déconseille aussi la luminothérapie  aux personnes qui souffrent de troubles psychologiques tels que :

  • autisme
  • hystérie
  • névrose
  • obsession compulsive
  • paranoïa
  • psychose
  • schizophrénie
  • syndrome maniaco-dépressif